Biographie

Dominique ANDRE est né le 2 décembre 1943 à Paris, il est l’héritier d’une dynastie de restaurateurs d’objets d’art. Son arrière grand père, Alfred ANDRE, a fondé en 1858 la maison ANDRE qui existe toujours ; il était connu pour la fabrication d’émaux cloisonnés de style renaissance et des restaurations prestigieuses dans le monde entier.

Dominique ANDRE passe son enfance et sa jeunesse dans la maison qui abrite les ateliers et participe très jeune à des travaux de restauration.

Dans les années 60 Dominique ANDRE commence sa médecine rue des Saints Pères, il s’arrête régulièrement devant la galerie de Denise RENE, boulevard Saint Germain, qui aura une grande influence sur son travail.

En écoutant une conférence et la musique de Iannis XENAKIS, à la faculté de droit de la rue d’Assas il reçoit une sorte de révélation et commence à construire des surfaces réglées sous formes de structures tendues sur des supports d’altuglass, de laiton ou d’acier inox. Il expose au salon des médecins et à la fondation Paul Ricard où il se fera voler 2 œuvres. Plus tard il découvrira le travail d’Antoine PEVSNER , de son frère Naum Gabo et tout récemment d’Angel Duarte dont il est un fervent admirateur.

En 1971 cette passion pour la sculpture lui prend beaucoup de temps  . Raisonnablement il y renonce pour préparer l’internat et exercera la médecine pendant 35 ans à Paris tout en continuant, par le dessin, à rechercher des compositions inédites. Parallèlement il s’intéresse aux rêves et fera plusieurs conférences sur ce sujet.

Depuis 4 ans il a pris sa retraite à Bordeaux et retravaille sur le thème constructiviste du paraboloïde hyperbolique qui peut s’écrire sous forme conceptuelle (x/a)2-(y/b)2-z=0, mais sa recherche porte sur le rapprochement d’éléments mathématiques et de l’art abstrait.

Le vide y trouve sa place et l’emporte sur la matière.

Chaque oeuvre est une promenade à travers l’espace et le temps sachant que les courbes sont engendrées par le déplacement homologue d’une génératrice sur 2 matrices non coplanaires

    A propos

    Dominique ANDRE est un sculpteur français résidant à Bordeaux. Il travaille sur le thème constructiviste de la paraboloïde hyperbolique qui peut s’écrire sous forme conceptuelle (x/a)2-(y/b)2-z=0, mais sa recherche porte sur une concrétisation et une association de ces formes mathématiques pour y trouver rythme, danse, mouvement et poésie.